malversation Tag

Freetown (AFP) L’agence anti-corruption du Sierra Leone a mis en examen jeudi la présidente de la Fédération de football (SLAFA) et son secrétaire général pour abus de pouvoir et corruption, après plus d’un an d’enquête. La mise en accusation a été délivrée à Freetown par Ade Macauley, le chef de la commission anti-corruption, qui a expliqué avoir “suffisamment de preuves” sur un détournement de fonds présumé par la SLAFA. Depuis plus d’un an, la Fédération, à commencer par sa présidente Isha Johansen et son secrétaire général Chris Kamara, est dansRead More
Les juges en charge de l'affaire des "biens mal acquis" ont récemment terminé leurs investigations sur le patrimoine considérable en France de membres du clan de feu Omar Bongo, l'ancien chef de l'Etat gabonais, mais dont aucun n'a été mis en examen, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.Read More
Les juges en charge de l'affaire des "biens mal acquis" ont récemment terminé leurs investigations sur le patrimoine considérable en France de membres du clan de feu Omar Bongo, l'ancien chef de l'Etat gabonais, mais dont aucun n'a été mis en examen, a-t-on appris mercredi de sources proches du dossier.Read More
L'avocat William Bourdon, engagé dans la lutte anticorruption, a saisi la justice après avoir été alerté de possibles "menaces de mort" contre lui, en raison de son implication dans le dossier des "biens mal acquis" de plusieurs dirigeants africains, a-t-on appris mercredi par son avocate.Read More
Plusieurs opérateurs économiques burkinabè bien connus ont été condamnés vendredi par le tribunal de grande instance de Ouagadougou à trois ans de prison ferme pour des transactions bancaires frauduleuses, a-t-on appris de source judiciaire.Read More
Les marchés de Maiduguri, ville-berceau du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont repris des couleurs. Mangues et pastèques, tapis de prières et ustensiles de fabrication chinoise remplissent à nouveau les étals, tandis que les commerçants suant derrière des brouettes surchargées se frayent un chemin dans les allées grouillantes.Read More
Maiduguri (Nigeria) (AFP) Les marchés de Maiduguri, ville-berceau du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, ont repris des couleurs. Mangues et pastèques, tapis de prières et ustensiles de fabrication chinoise remplissent à nouveau les étals, tandis que les commerçants suant derrière des brouettes surchargées se frayent un chemin dans les allées grouillantes. Mais les apparences sont parfois trompeuses. Huit années de guerre ont durablement meurtri la capitale de l’ancien empire du Bornou, carrefour commercial séculaire entre le Sahel et l’Afrique centrale. La ville commerçante est devenue une plaque tournante de l’humanitaireRead More