Étiquette : minorités

Cameroun: la crise anglophone s’invite à l’Assemblée

Les députés du Social Democratic Front (SDF), principal parti d’opposition et anglophone au Cameroun, ont perturbé par des chants la session parlementaire jeudi, exigeant l’ouverture d’un débat sur la crise anglophone, avant que la séance ne soit suspendue par le président de l’Assemblée.

Au Cameroun anglophone, des francophones inquiets de la crise sécessionniste

« Ils sont vraiment en colère contre les francophones », soupire Hélène, installée depuis quatre ans à Bamenda, dans l’ouest du Cameroun. Comme elle, des francophones de cette ville frondeuse s’inquiètent de la montée d’un sentiment « anti-francophone » en marge de la grave crise socio-politique qui secoue depuis un an la partie anglophone du pays.

Cameroun: bombes artisanales en zone anglophone, pas de victime

Quatre bombes artisanales ont explosé dans la nuit de dimanche à lundi, sans faire de victime, à Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun, un des épicentres de la crise politique qui secoue la partie anglophone du pays depuis plusieurs mois, a appris l’AFP de sources concordantes.

Cameroun: bombes artisanales en zone anglophone, pas de victime

Quatre bombes artisanales ont explosé dans la nuit de dimanche à lundi, sans faire de victime, à Bamenda, dans le nord-ouest du Cameroun, un des épicentres de la crise politique qui secoue la partie anglophone du pays depuis plusieurs mois, a appris l’AFP de sources concordantes.

Cameroun: un nouveau militaire tué en zone anglophone (gouvernement)

Un militaire camerounais a été égorgé par des sécessionnistes présumés dans la nuit de jeudi à vendredi dans le sud-ouest du Cameroun, portant à quatre le nombre de soldats tués en zone anglophone en moins d’une semaine, a appris l’AFP de source officielle.

Cameroun: un nouveau militaire tué en zone anglophone (gouvernement)

Un militaire camerounais a été égorgé par des sécessionnistes présumés dans la nuit de jeudi à vendredi dans le sud-ouest du Cameroun, portant à quatre le nombre de soldats tués en zone anglophone en moins d’une semaine, a appris l’AFP de source officielle.

Chargement