Tunis, 12 mai 2017 (AFP)

Un tribunal tunisien a condamné par contumace le dernier ministre de la Défense du président déchu Zine El Abidine Ben Ali à six ans de prison pour corruption, a annoncé vendredi le ministère public.
Le tribunal « a condamné jeudi soir par contumace M. Ridha Grira à six ans de prison ferme avec effet immédiat, ainsi qu’à une amende de 402.000 dinars (151.000 euros) », a déclaré à l’AFP le porte-parole du parquet, Sofiène Sliti.
M. Grira a été reconnu coupable d’avoir accordé frauduleusement une licence d’exploitation à un proche de Ben Ali lorsqu’il était ministre des Domaines de l’Etat, entre 1999 et 2010.
Agé de 61 ans, l’ancien ministre est actuellement en état de « fuite ».
Il avait été arrêté en septembre 2011 mais avait été libéré en mars 2014 pour des raisons de santé.