Reims, 3 août 2017 (AFP)

L’aéroport Paris-Vatry (Marne) menace la compagnie low cost Atlas Atlantique Airlines (AAA), qui dessert l’Algérie, de « ne plus assurer ses vols » d’ici une semaine à cause de « désaccords commerciaux persistants », a-t-on appris jeudi auprès de l’aéroport.
« A compter du jeudi 10 août 2017, l’aéroport Paris-Vatry n’assurera plus les prestations d’assistance de la compagnie Atlas Atlantique Airlines (AAA) », a annoncé la direction de Paris-Vatry dans un communiqué de presse.
« Soit la compagnie régularise la situation, soit nous ne serons plus en mesure d’assurer les vols », a nuancé auprès de l’AFP le service communication de Paris-Vatry, indiquant que cette annonce était plutôt un « ultimatum » lancé à la compagnie à bas coûts avec laquelle l’aéroport entretient « des désaccords commerciaux persistants ».
AAA opère à Paris-Vatry depuis « fin 2015 » et propose actuellement « douze vols hebdomadaires à destination de six villes algériennes, dont Alger et Oran », a précisé cette source, indiquant que la compagnie était en redressement judiciaire depuis mars, ce qui conduit à des échanges « tendus ».