Lusaka, 12 avr 2017 (AFP)

Le chef de l’opposition zambienne, Hakainde Hichilema, qui refuse toujours de reconnaître sa défaite à la présidentielle d’août 2016, a été inculpé mercredi de « trahison » pour avoir tenté dimanche de bloquer le convoi du chef de l’Etat Edgar Lungu.
Arrêté mardi, M. Hichilema a été inculpé de trahison « ainsi que cinq autres personnes », a annoncé à la presse le chef de la police zambienne Kakoma Kanganja.